- - espace social géographie

Citations avec espace. Le livre de Guy Di Méo et de Pascal Buléon, L’espace social, lecture géographique des sociétés marque une nouvelle étape dans le développement de la géographie sociale en France, après Paul Clavai (Principes de géographie sociale, Génin, 1973). La démarche de géographie sociale s’enracine dans les sciences sociales: au même titre que la socio-logie, l’anthropologie ou la socio-linguistique, etc., c’est l’étude de la société qui est l’objet de cette discipline. DI MÉO Guy, BULÉON Pascal (dir. 1976], « Des géographes pour une autre géographie : réponse à M. Le Lannou », dans Philippe Pinchemel, Marie-Claire Robic, Jean-Louis Tissier, 1984, Deux siècles de géographie française. Ils sont réellement intégrés à l’ensemble du texte. 3 crédits. Avènement des spatialités, de l’hyperespace, de l’espace mobile. Français. Marqueurs identitaires et qualification sociale de l'espace. 3Une deuxième partie, « Des concepts au terrain » (160 p.) n’est pas la moins stimulante. reproduction ; entrée et sortie du système social »3. Si la thématique de la mort a été largement traitée par un certain nombre de disciplines en sciences sociales (anthropologie, sociologie, histoire, etc. ), Vocabulaire historique et épistémologique de la géographie, Paris, CNRS (GRECO Histoire du vocabulaire scientifique), Documents n° 3, Publications de l’Institut National de la Langue Française, pp. Espace social, images mentales de la ville de Sherbrooke : cheminement d’un néophyte. D’autre part, et plus largement, il est fort probable que l’adjectif « social » ne soit plus considéré comme nécessaire à une époque où il est à peu près clair pour tout le monde, dans cette géographie science sociale (qui intègre tout ou partie de cette géographie physique renouvelée et renommée « géographie de l’environnement »), que l’espace tout court est social car produit et/ou dimension du monde social. Il y est présenté comme « le niveau supérieur, le niveau le plus englobant, le plus complexe de l’espace géographique » (Hérin, 1984, p. 108) – ce qui montre au passage que cette dernière expression n’est pas abandonnée pour autant – puis comme synonyme de « combinaison socio-spatiale », ou système de rapports entre rapports sociaux et « rapports spatiaux » (rapports aux lieux) : « Espace du travail et du capital, des enjeux et des conflits, des pratiques sociales ou des rapports sociaux inscrits dans l’architecture, l’espace social est, dans chacune de ses dimensions, simultanément produit, représentation et symbole par lesquels s’exprime la dialectique du social et du spatial. L'espace géographique, élément du système social. 29 Alors que le vocabulaire de la géographie sociale a longtemps reposé sur la symétrie apparente entre le social et le spatial, ses principaux initiateurs ont affirmé dans le même temps le « renversement de l’ordre des facteurs « (Rochefort, 1963 : 20) et donc une « hiérarchisation » implicite entre le social et le spatial : entre le social qui produit et l’espace qui est produit. - Territoire et espace géographique. Ses origines et son étymologie l’orientaient surtout vers les sciences de la nature et la description. La version qui en est donnée ici propose une méthode d’analyse de la structuration de l’espace tenant compte des vécus individuels. Pascal Buléon, directeur de recherche au CNRS, est membre de l'UMR ESO de l'université de Caen. Deux grandes raisons peuvent expliquer ce paradoxe. Les tenants de la « géographie sociale » elle-même l’ont tendanciellement délaissée, si l’on met à part un ouvrage codirigé par Guy Di Méo qui la remet récemment à l’honneur dans son titre (2005). Bien loin de n'être qu'une simple description de la surface de la terre, la géographie s'affirme comme une véritable science sociale, attachée à penser l'espace des sociétés humaines. Cet espace social comprend l'ensemble des relations entre les … Le facteur social en géographie. Plus spécifiquement, la géographie sociale s’est construite à partir du « renversement de l’ordre des facteurs » : les dynamiques sociales sont considérées comme composante première de la production de l’espace. HÉRIN Robert, 1984, « À l’interférence du social et du spatial », dans Armand Frémont, Jacques Chevalier, Robert Hérin, Jean Renard, Géographie sociale, Masson, Paris, pp. Espace presse. Géographie, espace social et communauté floribécoise notion de préférences spatiales. La seconde oppose l’espace terrestre en tant que produit par la société et l’association entre un espace donné et les relations sociales qui s’y déroulent : espace d’un groupe social selon la définition introduite en 1969 par Anne Buttimer dans la géographie anglophone ; espace d’une société, d’un système social pour une partie de la « géographie sociale » francophone. Sciences humaines et sociales. La région et l’espace vécu. Joseph Joubert (Montignac, Corrèze, 1754-Villeneuve-sur-Yonne 1824) L'espace est la stature de Dieu. Espace géographique. 2. En 2005, Guy Di Méo publie « l’espace social » comme une « lecture géographique des sociétés », en 2007 Michel Lussault publie « l’homme spatial » et a dirigé avec Jacques Lévy en 2003 le « Dictionnaire de la Géographie et de l’espace des sociétés, Belin, 1034p ». Back to . L'année vous permettra d'aborder différents sujets afin de mieux comprendre notre planète et toutes ses complexités naturelles et humaines. Au sens large, le territoire est une portion d'espace appropriée. Où en est la rue face à la globalisation ? COURS HISTOIRE THÈME 1 : L'EUROPE FACE AUX RÉVOLUTIONS SÉQUENCE 1: La Révolution Française et l'Empire : Une nouvelle conception de la Nation Séance 1 : Qui sont les acteurs de la Révolution et comment agissent-ils sur les événements ? Des modèles théoriques aux outils conceptuels pratiques. Pourtant, par ce qui peut paraître un étrange paradoxe, le syntagme va peu à peu disparaître des publications, dans le mouvement même où la discipline est de plus en plus souvent définie comme une science sociale. « U Géographie », Paris, 304 p. FRÉMONT Armand, 1976, La région, espace vécu, Paris, PUF, 223 p. [réédité en 1999 chez Flammarion, avec une préface inédite et quelques remaniements] GRATALOUP Christian, LÉVY Jacques, 1984 [1ère éd. Cet espace qui nous environne, nous entoure n’est pas qu’un décor. 27 Traitement de l'information géographique - Cartographie . La géographie n’est pas une et ne l’a jamais été. La double réalité (matérielle et idéelle) de l'espace social. Durée. JOHNSTON Ron J., 2000, « Social space », dans Ron J. Johnston, Derek Gregory, Geraldine Pratt et Michael Watts (dir. La première oppose classiquement l’espace social (en général) – ce que l’on peut appeler la dimension spatiale du social – et un espace social (en particulier). Un article de la revue Cahiers de géographie du Québec (Volume 54, numéro 151, avril 2010, p. 9-235) diffusée par la plateforme Érudit. Elle inclut l'existence de frontières, pour un territoire politique ou administratif, ou de limites pour un territoire naturel. 24 Systèmes d'acteurs. Quant à la polémique avec Le Lannou, a-t-elle été tranchée, dans le sillage de Heidegger, par la nouvelle « Nouvelle Géographie » en plaçant l’habiter au centre de sa problématique, ou simplement dépassée en mettant l’accent sur le rapport de l’homme à l’espace dans une perspective existentielle croisant le social … Quelques années plus tard, avec les autres auteurs du manuel-manifeste de 1984 intitulé Géographie sociale, l’espace social prend clairement le devant de la scène. 3 crédits. « La Géographie n'est autre chose que l'Hi stoire dans l'Espace, de même que l’histoire es t la géographie da ns le temps », Jean Jacques Elisée Reclus, L’ho mme et la Terre , 1905. Choix de textes, Comité des Travaux Historiques et Scientifiques, Paris, p. 318. Armand Frémont, « L’espace social, lecture géographique des sociétés », Géographie et cultures, 59 | 2006, 135-137. 1.1.2 Géographie sociale : d’un objet espace à un objet société Depuis bientôt 25 ans, la géographie sociale a contribué à cette rupture épistémologique de la discipline, qui a fait basculer l’objet de recherche de l’espace (qui faisait la spécificité et la 2/Les textes de Frémont (1974) sur l'espace vécu et celui d'Elissalde (2005) sur le territoire, que je vous demande de lire pour les séances du 12 octobre et 19 octobre, téléchargeables au format pdf ci-dessous Concevoir ainsi la géographie, c'est la concevoir comme une géographie militante. L'espace géographique, élément du système social. Si la géographie physique n'est plus un secteur de la géographie tout court, devenue science de l'espace social, elle perd définitivement son étiquette littéraire et quitte le domaine universitaire des sciences de l'homme. L'espace social : Lecture géographique des sociétés (Géographie) eBook: Di Méo, Guy: Amazon.fr Choisir vos préférences en matière de cookies Nous utilisons des cookies et des outils similaires pour faciliter vos achats, fournir nos services, pour comprendre comment les clients utilisent nos services afin de pouvoir apporter des améliorations, et pour présenter des annonces. Elle développe quelques très beaux exemples pour illustrer, nourrir ou approfondir telle ou telle définition : la Palestine, ou le choc de tous les espaces, la forêt de Pata au Sénégal en prolongement migratoire du Saloun, le vignoble de Graves savamment fragmenté, la Slovaquie sous ses cinq matrices historiques de structuration territoriale en à peine plus d’un siècle, la combinaison sociospatiale des retraités de Roscoff, la mosaïque sociale de Philadelphie-Sud et du Pays Quaker, la formation sociospatiale des Touaregs nomades Bankilaré. Géographie - Programme CAP 2020 . ), 2005, L’espace social. Forme ou propriété de la conscience, il a parfois suscité des interprétations déterministes du rapport complexe que les sociétés nouent avec lui. La géographie spatiale, s’attache à mieux comprendre les liens existant entre les éléments spatiaux et les éléments anthropiques, en recherchant le rôle exercé par l’espace sur l’action de la société et dans les processus de transformation territoriale. Le terme est d’abord apparu au cours des années 1960, à la suite des travaux de J. Habermas (1962). est, la plupart du temps, accompagné d’un qualificatif : on parle ainsi d’« espace géographique » et de catégories le concernant : espace vécu, espace de vie, espace perçu, espace représenté, espace produit, espace social, etc. Bien loin de n'être qu'une simple description de la surface de la terre, la géographie s'affirme comme une véritable science sociale, attachée à penser l'espace des sociétés humaines. De nombreux travaux sociologiques prennent en compte l’espace ou tentent de le théoriser : Gilles Laferté (2014), Martina Löw (2015), Jean Remy (2015), etc. Les auteurs éprouvent le besoin, souvent partagé par d’autres, de faire conceptuellement le point. Licence Géographie et Aménagement parcours Espaces, territoires, société . Frémont montre en outre qu’il existe une réelle géographie sociale, car les plus riches ne cessent d’exploiter l’espace, tandis que les plus pauvres vivent confinés dans un espace restreint. La nouvelle géographie sociale de Montréal Contexte de l’étude Le présent rapport est une mise à jour d’une étude antérieure sur l’évolution de la distribution des revenus dans l’espace montréalais: Rose, Damaris, et Amy Twigge- Molecey. En géographie, et plus encore à l’échelle des sciences humaines et sociales, le syntagme « espace social » est à la fois très important (voire incontournable) et polysémique (voire fuyant). Elle marque une volonté de ne pas théoriser pour théoriser (autre dérive possible) mais bien pour faire le lien avec les recherches de terrain de la géographie, les unes nourrissant la théorisation et réciproquement. l’espace. Contribution à l’étude de la genèse et des significations de l’expression », dans Philippe Pinchemel (éd. En un mot, l’espace est une dimension du monde social. Des milliers de livres avec la livraison chez vous en 1 jour ou en magasin avec … Mais à partir des années 1950 se multiplient aussi d’autres usages du lexique spatial. Le parcours Géographie, espaces et sociétés de la troisième année de licence a pour objectif la spécialisation des étudiants dans les connaissances et les pratiques professionnelles du domaine de la géographie humaine. 762-3. Évolution du concept d'espace en sciences sociales. Aujourd’hui, elle est largement tournée vers les sciences sociales, l’environnement et l’aménagement, et traite de nouvelles thématiques et de nouveaux concepts.À travers 48 courts chapitres, cet ouvrage propose de découvrir Sa démarche apporte beaucoup aux géographes lorsqu’il distingue ce que les hommes pensent (l’idéel) et la matière dont ils dépendent (le matériel) pour mieux montrer leurs étroites interférences. De nouveaux objets pour la géographie. Mais ce lexique spatial manifeste au contraire, et donne lieu à, d’intenses concurrences dans le champ académique, comme sur la scène aménagiste, où les géographes semblent dominés sans être complètement ignorés. La géographie sociale est une branche de la géographie qui étudie les rapports entre les espaces et les sociétés. Autres regards sur l’analyse spatiale. ), Penser et faire la géographie sociale. 1/ Le texte des Frémont et al., 1984 que je vous demande de lire pour la séance du 5 octobre, téléchargeable au format pdf ci-dessous. La ville, par exemple, a été déclinée en histoire, géographie, sociologie et anthropologie "urbaines", sans oublier la contribution de l'urbanisme et de l'architecture. Cette expression, qu’ils n’ont d’ailleurs peut-être pas forgée, va devenir emblématique de la discipline et de sa rénovation dans les années 1970, à l’image de la nouvelle revue qui en fera son titre. Une lecture géographique des sociétés, A. Colin, coll. La ville, par exemple, a été déclinée en histoire, géographie, sociologie et anthropologie "urbaines", sans … d’administration, d’aménagement, et d’appropriation par un groupe social de l’espace sur lequel il vit et agit. Si c’est « l’espace vécu » qui a fait la renommée d’Armand Frémont, ce dernier a utilisé d’autres syntagmes qu’il a tenté d’articuler les uns aux autres, dont « espace social » présent dès le début des années 1970. région (1976) comprend ainsi un chapitre sur « les espaces sociaux », dont l’introduction discute rapidement la définition : « L’espace social définit le territoire d’un groupe ou d’une classe dans une région donnée » commence-t-il par rappeler, mais c’est pour mieux mettre en avant « une conception plus riche et plus synthétique [qui] fait de l’espace social une maille dans la trame des relations hiérarchisées de l’espace des hommes » (1976, p. 119). En licence 2, les étudiants non économistes choisissant Géographie L2S1 analyseront les dynamiques des espaces urbains grâce au cours de proposé par Edwige DUBOS-PAILLARD. 23 Lire l'espace géographique. Ils s’inscrivent dans la ligne des premières recherches des années 1980 en France, mais avec un souci d’approfondissement incontestable. Quelques années plus tard, avec les autres auteurs du manuel-manifeste de 1984 intitulé Géographie sociale, l’espace social prend clairement le devant de la scène. 30 « L’espace social se retraduit dans l’espace physique » ; « Le pouvoir sur l’espace que donne la p ; 56 P. Bourdieu exprime donc une conception de l’espace comme manifestation du social, comme l’attestent de nombreuses phrases et expressions30. Certain•es vont alors se tourner vers celles d’ « « espace vécu » » mais aussi d’« espace social » utilisée notamment en sociologie (d’abord urbaine) et en anthropologie, par des chercheurs aussi différents que Paul-Henri Chombart de Lauwe, bientôt rejoint par Raymond Ledrut et Henri Lefebvre, puis Georges Condominas, Pierre Bourdieu… qui proposent des définitions elles-mêmes très différentes les unes des autres. Mais ceux-ci ne viennent pas, comme trop souvent dans nos éditions savantes, réciter leurs petites histoires ou leurs petits territoires séparés et bien distincts. Évolution du concept d'espace en sciences sociales. Pour sa part, Sorre (1957) a non seulement eu l'audace d'autocritiquer son concept dans les années 1950, UFR 08 : Géographie. Les rapports homme-nature. 3 crédits. Considéré comme une substance, il se distingue ou non, selon les auteurs, de la matière et de l'esprit. L’ouvrage se subdivise en deux parties, étroitement liées, mais d’orientation très différente. Alain Reynaud (Société, espace et justice : inégalités régionales et justice socio-spatiale, PUF, 1981) ou notre propre livre (Frémont, Chevalier, Hérin et Renard. Dans un premier temps, les géographes vont plutôt se ranger derrière la bannière de « l’espace géographique ». Pour tout connaître de notre programme scientifique et de nos partenariats, consultez le site de l'UMR ESO. Le moins que l’on puisse dire est que l’expression est peu visible dans la géographie contemporaine, et d’ailleurs absente de la plupart des dictionnaires francophones. On les retrouve avant tout parmi celles et ceux qui promeuvent une conception « anthropocentrée » ou même « socio-centrée » de la géographie, à travers la géographie de « l’espace vécu » puis la « géographie sociale » notamment, vite rejoint•es par les géographes à l’origine de la revue EspacesTemps qui en font l’objet exclusif de la discipline : pour Jacques Lévy et Christian Grataloup (1976), « la seule géographie possible, c’est la science de l’espace social, de la dimension spatiale de la société ». Si les sciences dites dures (physique, mathématiques) ont construit des définitions claires de la notion d'« espace », une définition précise de l'espace tel qu'étudié par les sciences sociales, car dépendante notamment de son point de vue sur la géographie, a mis du temps à être formulée. Au second semestre, ceux qui opteront pour l'enseignement Géographie L2S2 se pencheront sur les différentes aires culturelles mondiales, notion à interroger avec Florence DEPREST. Résumé. L'accent est mis sur la dimension sociale des dynamiques spatiales afin de comprendre les interactions entre ces derniers à différentes échelles. Parmi de multiples références, le livre de Maurice Godelier L’idéel et le matériel : pensées, économies, sociétés (Fayard, 1989) constitue une source d’inspiration de premier choix, ainsi que pour beaucoup d’autres jeunes géographes. Au total, un éventuel compartimentage de l’espace social, produit par la différenciation de parcours d’hommes et de femmes, ne saurait s’effectuer de façon brutale. Le patrimoine naturel entre culture et ressource, Champs et perspectives en géographie culturelle, Procédure de soumission de numéros thématiques, Portail de ressources électroniques en sciences humaines et sociales, Catalogue des 552 revues. 28D Enjeux & politiques du développement territorial 1. 26 Traitement de l'information géographique - Statistiques. Dans les années qui suivent, la construction progressive d’un nouveau secteur d’action publique autour de la « planification régionale » puis de « l’aménagement du territoire » ne sera pas pour rien dans le succès de cette expression chez les géographes. Le « social » des géographes ct de quelques autres pourrait oublier en partie les fondements les plus durs de la société et privilégier l’effet de lieu ou l’effet de mobilité ou encore l’effet de culture sur l’économie et l’effet de classe. Mais tout le monde ne va pas se satisfaire ou se suffire de cette expression. Écrit par Régis KEERLE • 662 mots Né à Paris en 1931, Olivier Dollfus a incarné à sa manière la nouvelle géographie française. Espaces, temporalités, acteurs. Choix Mineure. Elle est aussi une conception de la géographie qui se veut engagée, c'est-à-dire que les scientifiques, les chercheurs ont un rôle social à jouer avec les différents travaux et recherches qu'ils entreprennent afin d'éclairer les choix du citoyen, du politique. EEGS « l’espace social : outils et méthodes, objets et éthique(s) », Rennes 2006 – atelier Acteurs Pour citer cet article : Keerle R., De l’usage de la notion d’acteur en géographie (ou comment la géographie sociale , après avoir gagné la guerre Les premières propositions critiquant l’approche vidalienne et mettant « l’espace » sur le devant de la scène datent des années 1940 à travers l’expression « de l’espace » (Robic, 1982). Langue(s) d'enseignement. ), Dictionary of Human Geography, Blackwell, Oxford, pp. Alors que le mot « territoire », est - au-delà de son emploi en géographie - d’un large usage en sciences humaines, l’expression « espace géographique » est une création spécifique des géographes. La notion de territoire prend en compte l'espace géographique ainsi que les réalités politiques, économiques, sociales et culturelles. Lépistémologie vise à élucider les systèmes de pensées qui fondent les démarches des … 26 juil. Espace géographique | Espace vécu | Espace médical. l’urbain et leurs propres discours sur l’espace social. 2Le développement le plus central de Di Méo et Buléon porte sur les fondements théoriques de cette géographie sociale. 6 Le terme espace, employé couramment dans certaines expressions (organisation de l’espace, aménagement de l’espace, etc.) La première partie (133 p.), la plus dense, est purement théorique. Thème 1 : Transports et mobilité Chapitres Des ... Des espaces qui proposent un autre modèle social et spatial : Regards croisés sur les espaces urbains : entre attraction et répulsion: 1. 25 Biogéographie. Carnets; Stéphane Mallarmé (Paris 1842-Valvins, Seine-et-Marne, 1898) L'espace à soi pareil qu'il s'accroisse ou se nie […]. Une aire culturelle est définie comme un vaste espace social qui regroupe des territoires présentant des Pour celles et ceux qui partagent cette optique, l’expression « espace social » est sans doute vue comme un pléonasme. Guy Di Méo est professeur de géographie à l'université Bordeaux 3-Michel de Montaigne et directeur de l'UMR ADES du CNRS et des universités de Bordeaux 2 et 3.

Location Appartement Nancy Particulier Bon Coin, Remède Grand Mère Chenilles Processionnaires, Musée National De Lautomobile De Mulhouse, Finlande Soleil Ne Se Couche Pas, Mousse Citron Thermomix, Les Fonctions De Lorganisation, Rôti De Porc Cameroun, Discus Vert à Vendre,

- Purchase from ▾